Comment faire une demande pour une bourse étudiante ?

Réaliser sa première demande de bourse étudiante est loin d’être compliquée. Il suffit de saisir son Dossier Social Étudiant (DSE) sur le portail messervices.etudiant.gouv.fr. Quoi qu’il en soit, il faut passer par plusieurs étapes (importants) pour que son dossier soit accepté. Voici ce qu’il faut faire.

Se connecter sur le portail messervices.etudiant.gouv.fr

Concrètement, le demandeur doit saisir son Dossier Social Étudiant (DSE) de demande de bourse étudiante entre le 15 janvier et le 31 mai 2018 pour la rentrée universitaire 2018-2019. Au-delà de ce délai, le dossier est toujours recevable, certes, mais le versement de la bourse sera retardé. C’est pourquoi il est important de respecter le délai de dépôt du DSE. Mais avant de déposer sa requête, l’étudiant doit effectuer une simulation de son droit à la bourse à l’aide du simulateur du CNOUS.

Pour saisir son DSE, l’intéressé doit fournir le dernier avis d’imposition (2017) des revenus 2016 de ses parents ainsi que son INE (numéro d’identification national d’étudiant) figurant sur sa confirmation d’inscription au Bac, ou sur sa carte étudiante. Sinon l’intéressé peut utiliser son BEA (base-élève académique).

Pour saisir son DSE sur internet auprès du CROUS, l’étudiant doit se connecter sur le portail messervices.etudiant.gouv.fr et suivre toutes les instructions données jusqu’au dernier écran. Normalement, le CROUS (centre régional des œuvres universitaires et scolaires) ou l’établissement de l’étudiant devrait envoyer au demandeur un mail de confirmation de réception de la demande de bourse (en pièce jointe) sous 48 heures (deux jours).

Renvoyer un dossier papier complet au CROUS

Après la réception du dossier par courriel, l’étudiant doit l’imprimer, le signer et corriger les fautes (s’il y en a) avant de le renvoyer avec les pièces justificatives requises auprès du CROUS. Une seule faute peut effectivement retarder la validation du dossier. L’étudiant dispose d’un délai de huit jours pour terminer toutes les vérifications. Au cas où le demandeur n’a pas encore imprimé son dossier électronique dès sa réception, une version papier lui sera envoyée 15 jours après la saisie de son DSE. Si tout se passe comme prévu, les services du CROUS concerné donneront une réponse de principe à la demande de l’intéressé — appelée « notification conditionnelle » — par courriel en pièce jointe. Celle-ci permettra à l’étudiant de connaitre si sa requête de bourse ou de logement en résidence universitaire a été validée ou rejetée. Bien entendu, il ne s’agit que d’un avis conditionnel (provisoire), car la notification définitive sera présentée à l’étudiant au moment de l’inscription universitaire. Celle-ci lui permettra de connaitre le montant de sa bourse. Le bénéficiaire devra ensuite adresser au CROUS un justificatif prouvant son inscription auprès d’un établissement d’enseignement supérieur de son choix.

demande de bourse : Bon à savoir

Il faut retenir que les bourses d’études proposées par les établissements d’enseignement supérieur en France sont destinées aux étudiants les plus démunis (provenant de familles modestes). En outre, le demandeur doit être âgé de moins de 28 ans et être titulaire du baccalauréat. Un système d’échelon a par ailleurs été instauré pour déterminer le montant de la bourse accordée à chaque étudiant. Au total, il y en a 9. L’échelon 0 permet de bénéficier d’une exonération d’inscription universitaire et de la cotisation à la Sécurité Sociale. L’échelon 7 correspond au montant le plus élevé de la bourse étudiante, soit 5 551 € par an. Celle-ci sera attribuée à l’étudiant pendant une période maximale de 10 mois sauf si le boursier décide de s’absenter des cours.