Quelles sont les aides financières pour les étudiants ?

La grande majorité des jeunes étudiants souhaitent obtenir une aide financière qui leur permettra de continuer leurs études jusqu’à ce qu’ils décrochent leurs diplômes universitaires. Quoi qu’il en soit, seulement quelques catégories d’étudiants peuvent en bénéficier. On parle notamment de ceux issus de familles aux revenus modestes ou faibles. Quelles sont les aides financières pour les étudiants en 2018 ?

Les aides financières pour les étudiants

Qui sont concernés par les bourses étudiantes ?

D’un point de vue général, les bourses sont accordées aux jeunes étudiants issus de familles modestes. L’État (français) a établi un système de 9 échelons (0, 0 bis, 1er jusqu’au 7e) afin de déterminer le montant des bourses. En clair, ceux qui figurent dans l’échelon 0 peuvent bénéficier d’une exonération des frais d’inscription à l’Université et de la contribution vie étudiante et campus (CVEC). Il s’agit d’ailleurs d’une nouveauté pour la rentrée universitaire 2018. L’échelon 7 correspond au montant maximum de l’aide financière attribuée aux étudiants issus des familles les plus défavorisées, soit 555,10 € par mois ou 5 551 € sur 10 mois.

À qui s’adresse l’aide d’urgence du CROUS ?

Il est parfois difficile pour les étudiants démunis d’obtenir une aide financière. C’est pourquoi le Centre régional des œuvres universitaires et sociales ou CROUS a mis en place le fonds national d’aide d’urgence. Il s’agit d’une aide financière exceptionnelle accordée aux étudiants dont les parents sont défavorisés. Celle-ci peut prendre deux formes, soit en un seul versement pour un montant maximum de 1 669 € ou en versement mensuel pouvant atteindre une somme maximale de 5 551 €. Pour bénéficier de cette aide financière d’urgence, les concernés doivent adresser une demande auprès du CROUS.

À qui s’adresse l’aide d’urgence du CROUS ?

Quid de l’aide à la mobilité pour l’étudiant en Master ?

Une nouvelle aide financière appelée aide à la mobilité pour l’étudiant en Master a fait son apparition depuis la rentrée scolaire 2017. Comme son nom l’indique, celle-ci s’adresse à tout étudiant boursier venant de décrocher sa licence à l’université et envisage de s’inscrire en Master 1 dans une faculté située dans une région éloignée de celle où il a obtenu sa licence. Le montant maximum de cette prime est fixé à 1 000 €. Par ailleurs, les étudiants boursiers souhaitant continuer leurs études à l’étranger peuvent bénéficier d’une aide à la mobilité internationale. Les versements de cette aide financière sont assurés par l’établissement d’enseignement supérieur ayant accepté le dossier du demandeur. Le montant maximum est fixé à 400 € par mois pour une durée de 2 à 9 mois.

Les aides financières pour le logement des étudiants

APL : qui sont concernés ?

L’aide personnalisée au logement ou APL est accordée à certaines catégories d’étudiants. Celle-ci couvre une partie des loyers versés par les étudiants. Son montant varie en fonction des ressources du demandeur, des ressources des membres du foyer, du montant du loyer, de la composition du foyer, de la situation professionnelle du demandeur, de la situation des membres du foyer et surtout de la localisation du bien. D’un point de vue concret, le montant de l’APL sera plus élevé pour les étudiants qui sont obligés de louer un appartement à Paris pour poursuivre leurs études. Il faut toutefois retenir que seuls les étudiants en contrat d’apprentissage peuvent obtenir le montant maximum de l’APL. Dans tous les cas, il est important de réaliser une simulation sur le site officiel de la caisse d’Allocations familiales (CAF) afin de vérifier l’éligibilité de l’étudiant.

La garantie Loca Pass

La garantie Loca Pass est accordée à tout étudiant boursier d’État sans condition d’emploi. Elle est également ouverte aux jeunes salariés de moins de 30 ans inscrits à Pôle emploi. En revanche, les étudiants salariés doivent disposer d’une convention de stage d’au moins trois mois au moment de leur demande pour en bénéficier. En réalité, cette garantie est une sorte de système de caution gratuite qui prend en charge les impayés de loyers. Par contre, elle ne permet pas de couvrir les dégradations locatives causées par l’étudiant. Bien entendu, l’occupant devra ensuite rembourser sa dette, car la garantie Loca Pass n’est qu’une caution. Le montant de l’indemnisation est limité à 2 000 € par mois. Il faut toutefois retenir que seuls les impayés de loyers des neuf premiers mois sont pris en charge par cette garantie si le locataire a gardé son Loca Pass durant trois ans.